Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

17 Février :

 

Le vent a disparu mais le ciel se charge de quelques nuages légers qui masquent de temps à autre le soleil.

Nous remontons tout doucement et nous voyons donc l’envers du décor. En fidèle compagnon, le vent est revenu.  Décidément !!! va-t-il nous suivre encore longtemps ?

Pas de chance sommes encore derrière un poids lourd qui monte la côte tout doucement. Mais non nous le franchirons pas cette ligne continue…. Pas comme lui !!!!

 

 

 

02-Maroc-12 6426

 


Le vent perdure et forcit, berçant nos maisons roulantes, qui voguent dans cette immensité inhospitalière et monotone où l’on se sent tout petit.

 

 

 

02-Maroc-12 6428

 

 

 

   Ils ont croisé notre route....

 

 

 

02-Maroc-12 6443

 

 

 

02-Maroc-12 6446

 


    Lui aussi....

 

 

 

02-Maroc-12 6430

 

 

 

 Repas de midi dans ce désert si surprenant où rien ne semble vivre ou rien ne pousse.

 

 

 

02-Maroc-12 6432

 


Quelques maisons isolées, sont elles habitées ? Difficile d’imaginer comment l’on peut vivre dans un lieu aussi désertique, battu pas le vent, écrasé par le soleil et sans eau ou presque.

 

 

 

village

 


A l’entrée de Guelmim (ڭلميم) , le souk se prépare, de gros camions chargés de paille attendent patiemment demain.

 

 

 

02-Maroc-12 6448

 

 

 

02-Maroc-12 6449

 

 

 

 Guelmin est une grande ville, construite en désordre, porte du désert qui s’ouvre sur un infini de pierres et de sable. Guelmim jonction du monde sédentaire et du monde nomade, capitale caravanière sur la route de Tombouctou. Ce fut aussi un ancien centre caravanier fréquenté jadis par « ces hommes en bleus », ces nomades des confins Mauritaniens. 

L’arrivée sur Abeynou se fait par une route revêtue de neuf, nous poursuivons pas 1,8kms de piste très praticable au milieu de collines rouges.

 

 

 

02-Maroc-12 6455

 


Le camping de la vallée, tenu par Paul est plein ou presque. Nous pourrons nous installer sur la plateforme supérieure et nous brancher électriquement sans problèmes. Paul veille à notre installation, l’accueil est parfait.

 

 

 

02-Maroc-12 6457

 

 

 

Le camping est très agréable, il y a de grandes places ombragées, sanitaires corrects, douche avec eau chaude.

Faisons le tour  !!!

 

 

 

02-Maroc-12 6459

 

 

 

02-Maroc-12 6463

 

 

 

02-Maroc-12 6464

 

 

 

02-Maroc-12 6466

 

 

 

02-Maroc-12 6469

 

 


A 19h nous sommes invités à prendre l’apéro dans le salon où une modeste cheminée diffuse une douce chaleur. En effet il faisait très chaud à notre arrivée mais dès que le soleil à quitté les lieux les degrés se sont envolés…

Ce soir avons mangé pour la première fois une omelette berbère, elle sera excellente et copieuse.

Demain sera un autre jour, nous devons aller au souk aux dromadaires en taxi.

 

 

 

18 Février :

 

 

Il fait toujours très beau. Premier souci commander notre repas de midi au camping, C’est Daniel un camping-caristes qui est au commande, Paul, le patron est absent pour deux jours. Il semble nous avoir oubliés…

Vers 9h30 nous partons donc au souk à Guelmim avec un seul camping-car, celui de Lucien et Brigitte. Une demi-heure aura suffit pour rallier notre destination. Beaucoup de camping-car stationnent déjà sur le parking.

Ce souk hebdomadaire, assure les échanges entre la  population locale et "les hommes en bleus" (souvent des locaux costumés..), reste une attraction importante, grouillant de monde et de bêtes arrivés là tôt le matin ou parfois la veille.

 

 

 

P1080941

 

 

Je ne vous décrirai le souk que rapidement, les photos parlent d’elles mêmes d’ailleurs vous pourrez aller voir le diaporama intitulé « souk aux dromadaires »

Dromadaires, ânes, vaches, moutons, agneaux, chèvres et cabris sont là dans l’enclos.

 

 

 

P1080945

 

 

 

P1080958

 

 

 

P1080987

 

 

 

P1080992

 

 

 P1080989

 

 

 

Quelques dromadaires foulent le sol de leur pas chaloupé, tandis qu’à l’écart se tiennent d’interminables palabres ou se joue leur sort.

 

 

 

P1080978

 

 

 

P1080974

 

 

 

Un homme en bleu, que vous voyez avec Paul nous dit qu’un dromadaire blanc est plus cher jusqu’à 25000 Dh, il sentirait l’eau à 20km, pour les autres entre 10000 et 15000. Est-ce la réalité ?

 

 

 

P1080963

 

 

 

Guelmim - Abeino 006

 

 


Il est certain que les animaux souffrent, d’abord ils sont entravés, attachés, installées au soleil sans le moindre breuvage. Et que dire de la façon dont ils sont montés sur les véhicules….

 

 

 

P1080986

 

 

 

Même un petit agneau peut atterrir dans le panier d’un vélo.

 

 

 

P1090055-1

 

 

Quelques Sahraouis, hommes en bleus sont là pour le folklore, leurs bijoux, dont l'authenticité reste souvent à démontrer, étalés sur un tapis à même le sol.

 

 

 

P1080979.jpg

 


Dromadaires sans doute qui ne servent plus qu’à la boucherie ou au transport des touristes, quelquefois au labour, fini les caravanes qui traversaient le désert. Ce souk a  sans doute beaucoup perdu de son intérêt depuis déjà pas mal d’années, mais subsiste toujours.

 

Souk aux légumes, ils sont beaux, variés et bon marché pour nous européens.

 


 

02-Maroc-12 6483

 

 

 

02-Maroc-12 6484

 

 

 

Les fruits secs.

 

 

 

P1090004

 

 

 

   Notre vendeur d'ail.

 

 

 

P1090005

 

 

 

Amlou et huile.

 

 

P1090012

 

 

 

    Les épices.

 

 

 

P1090009

 

 

 

Petit transporteur avec sa carriole.

 

 

 

P1090013

 

 

 

Le marché de gros.

 

 

 

P1090036

 

 

 

P1090050

 

 

 

C'est la sortie....

 

 

 

Guelmim - Abeino 069

 

 

Retour au camping. Installation au restaurant, la table est bien dressée sous le patio….

 

 

decor1

 

 

 

Les décors ont changé de position !!!! Les pitres de service.....

 

 

lujack1

 

 

 

P1090064

 

 

 

Ces Messieurs et dames, camping-caristes, amis de Paul, s’occupent de nous et supervisent.

Une petite salade nous est servi en entrée, suivant nos choix nous mangerons un tajine de poulet au citron, un couscous et des calamars à l’armoricaine accompagné de riz. Tout fut excellent mais aussi très copieux, arrosé d'un Guerouane rouge.

 


REPAS


Pour le dessert, salade de fruits, parfumée au citron confit et fruit que nous bouderons car nous avions trop mangé.


Entrée 

 

en-des

 

                                                                                                                                                 Dessert

 

 

En bon français, nous avons dégusté un bout de tome des Bauges et en avons fait profiter la charmante équipe qui de plus sont des « forumeurs » je n’ai retenu que Brigitte12 et Lo Viatjaire . Nous les retrouverons à Bou Hamed en mars.

Café et thé au camping-car offert par Barbel et Jack... sur la terrasse.....

 


 

P1090074

 

Après midi cool, lavage, farniente au soleil pour certains à l’ombre pour d’autres. Pour nous ensuite une grande balade dans les collines rocailleuses où les coussins de belle mère résiste fort bien à la sècheresse alors que quelques touffes d’euphorbes s’étiole lamentablement.

 

 

 

02-Maroc-12 6461

 

 

 

Rencontre avec un jeune berger, très souriant, avec qui nous avons échangé quelques mots ou plutôt quelques signes.

 

Apéritif offert par Barbel et Jack, nous avions décliné l’invitation de l’équipe remplaçante qui nous l’avait gentiment proposé. Il ne faut cependant pas exagérer.

Ce petit camping, perdu dans les collines, est très agréable, l’accueil y est sympathique, bien que des klaxons ont retentit la nuit dernière il est très calme.19 Février :

 

 

19 Février :

 

 

 

Le vent est de retour et la température reste relativement basse ce matin malgré le soleil.

A peine parti, déjà  arrêté :  pain à Abeynou. Abeynou, petite station thermale, petite tache verte plantée de palmiers et d’oliviers au milieu de ce désert coloré.

Notre route dégradée, sinue dans les gorges d’un oued à sec, puis au milieu de collines rouges où euphorbes et figuiers de barbaries se partagent le terrain.

 


 

02-Maroc-12 6490

 

 

 

02-Maroc-12 6493

 

 

 

02-Maroc-12 6494

 


Par endroit de petites terrasses montent à l’assaut de collines, témoins d’une agriculture d’un autre temps.

On monte, descend, tourne, contourne, toujours dans ce paysage de collines rouges mouchetées de vert jusqu’à Sidi Ifni.

 

Banderole de mécontentement vers Sidi Ifni.

 

 

 

02-Maroc-12 6500-1

 


Dés lors à notre gauche s’étire un océan aux douces vagues qui viennent mourir lentement sur la grève. De petits nuages vaporeux  s’éparpillent dans un ciel d’azur sans le troubler.

Repas de midi sur la plateforme du port de Sidi Boudefail où nous irons faire un tour.

 

 

 

02-Maroc-12 6510

 

 

Arrivée d'une barque de pêcheurs.

 

 

 

02-Maroc-12 6527

 

 

02-Maroc-12 6528

 

 

 

Rangement du moteur dans un abri troglodyte.

 

 

 

02-Maroc-12 6533

 

 

 


Barque mise sur la grève à la force humaine.

 

 

 

02-Maroc-12 6536

 

 

 

Le village de pêcheurs.

 

 

 

02-Maroc-12 6522

 

 

Là par hasard.....

 

 

 

02-Maroc-12 6512

 

 

 

 

Une perle Marocaine.

 

 

 

02-Maroc-12 6540

 

 

 

Installation au camping d’Aglou où il y a beaucoup de monde,

 

 

 

aglou.jpg

 

 

spectacle Gnaoua cet après midi.

 

 

02-Maroc-12 6542

 

 

 

02-Maroc-12 6550

 

 


Apéro chez nous ce soir.

 

 

 

 

20 Février :

 

 

Journée de liaison…. Ciel bleu, soleil et vent voilà l’ingrédient de la journée.

Arrêt à Tiznit pour quelques achats, camping municipal encore complet.

En route pour Agadir, avec arrêt repas à la grande station Afriquia après Sidi Bibi. Arrêt Marjane.

Et surprise il reste quelques places au camping Atlantica d’ Imourane. Nous sommes installés pas loin les uns des autres. Tout est bien nous allons peut être y rester plusieurs jours.

Chacun ses occupations, coiffeur au camping pour moi.

Un petit tour au spectacle gratuit qui a lieu sur la plage.

 

 

 

              Tourbillonez avec lui.....

 

 


 02-Maroc-12 6554

 

 

 

02-Maroc-12 6558

 

 

02-Maroc-12 6560

 

 

02-Maroc-12 6566

 


Rencontre avec Jean et Josi, les petits Suisses du  forum des amoureux du Maroc et bavardages.

Drin….Drin… Allo Albert. Et voilà rv pris pour demain. Une belle journée en perspestive.

 

 

 

21 Février :

 

Matinée tranquille au camping, saines occupations de camping-caristes.

Départ vers 11h avec Fanfan et Albert venus nous chercher, avec leur duster caramel, direction Charaf. C’est dans sur la terrasse de leur douillette maison, dans un quartier agréable et calme, que nous prendrons l’apéro avant d’aller au restaurant dans Talbord. Restaurant que nos amis fréquentent régulièrement. Le repas sera excellent et que dire du prix….. défiant toute concurrence. De plus je me permets d’ajouter que nous avons mangé en terrasse, en tee-shirt et bermuda….Un clin d’œil… à toutes celles et tous ceux qui sont chaudement habillés en France !!!!!

 

 

P1090086

 


Nous suivons nos amis chez Renault et aux mines en vue de l’immatriculation définitive de leur véhicule. Ici tout est lenteur et indolence…

Nos amis nous ont fait visiter Agadir, le quartier touristique, le quartier résidentiel. Que de nouveaux hôtels en constructions, que de belles maisons…que de beaux immeubles où l’on trouve de grands et superbes appartements.

Retour au camping après cette agréable journée ou amitié rime avec convivialité, ou l’on parle de tout mais souvent du Maroc.

Encore Merci à Fanfan et Albert. Nous vous attendons en France et sans doute à l’an prochain. Inch Allah comme l’on dit ici.

Nous les avons laissés au camping, ils avaient encore d’autres amis à voir, ils connaissent tant de monde.

 

 


 22 Février :

 

 

Après le café traditionnel nous partons le quartier Talborj à Agadir avec un seul cc, celui de Barbel et de Jack.

Nous pourrons donc aller en toute tranquillité au centre artisanal où une multitude de marchands et artisans proposent des articles de l’artisanat marocains à des prix intéressants, nous y ferons quelques achats..

 

 

 

 

P1090087

 

 

 

P1090088

 

 

P1090090

 


Sur les conseils de Fanfan et Albert irons manger au restau Ibtissam. Quel plaisir, comme hier d’ailleurs, de manger en terrasse au soleil un repas succulent. Beaucoup d’européens y sont aussi attablés.

 

 

 

P1090092

 

 

 

 

ess

 

 

 

 

P1090098

 

 


Puis direction le souk et encore quelques achats.

 

 

 

P1090099

 

 

Retour au camping d’Imourane.

C’est devant un apéritif que nous évoquerons, avec Josi et Jean, de bons souvenirs de nos séjours au  Maroc, ce Maroc si accueillant que nous aimons beaucoup.

 

 

 

23 Février :

 

C’est une journée repos pour tout le monde, chacun vaque à ses occupations, sous un ciel bleu et un soleil radieux, seul un petit vent froid bien troubler notre quiétude.

Nous avons été invités par Josi et Jean à l'apéro, moments agréables d'échanges et de discutions. Je vous laisse le soin de deviner nos sujets de conversation....

 

 

 

P1090100

 


Nous prenons aussi notre repas dehors..... Menu bien de chez nous....Tartiflette

 

 

 

P1090101

 

 

Après une petite séance de bronzage, à l’abri, balade au rocher du diable que de gentilles vagues viennent caresser doucement.

 

 

 

P1090102

 

 

 

P1090104

 

 

 

P1090107

 

 

 

P1090106

 

 

 

Nous longerons la plage, bercés par cette rumeur douce de l’océan.

 

Vue sur Aourir, le village des bananes.

 

 

 

aourir.jpg

 


 

Coucher de soleil au rocher du diable.

 

 

 

02-Maroc-12 6571

 

 

 

02-Maroc-12 6573

 

 

 

02-Maroc-12 6578

 

 

 

02-Maroc-12 6580

 

 


Demain départ pour Tafraoute parmi des paysages exceptionnels.

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cette page

Repost 0
Published by